jeudi 29 janvier 2009

Makaravanq

© Levon R.




Découpe de pierre. La perspective s’échappe. Dans ce ciel nacré la planète sombre. Collages de lambeaux. Ce qui reste de l’éruption, de la mise à sac. Souterrain humide, poreux. Goulet d’étranglement. Billot. Coupole inversée. Puisque tout a été lacéré. Ici le bloc sculpté se fait os. Elément d’un corps. Vertèbre ou extrémité ? Déposée sur l’étal. Egarée parmi les souvenirs. Voile de deuil, chemin montant vers la colline. Volet arraché par le vent. Lucarne secrète. Conjugaison de pouzzolane et d’aigue-marine. La chute. Ces décombres recomposent une autre scène. Aller au plus profond. Vers l’abandon. Maudit, subi. La silhouette anonyme. Qui te conduit au-delà. Il te faudra quitter les certitudes. Les étendues incendiées de soleil. Pour gagner l’envers des rêves. Le labyrinthe rugueux, écrasant. Sans fil d’Ariane. Eprouver les versions du désastre. Jusqu’à devenir ces murs oubliés. Où te mène l’éplorée. Ces signes presque invisibles. Sur la droite. Striures, reliefs, rugosités. Etagement de blocs en arrière-plan. Signes d’une langue qui t’est inconnue. Les caractères sont à peine lisibles. Les portes de la ville. Se fondant presque avec le sable. Tu es revenu si loin. Jamais tu n’aurais pu imaginer. Cette remontée aux origines. Anamnèse. Catacombes. Accepter cette nuit, suivre sans mot dire. Ceux qui ont apprivoisé ce chaos, cet écrasement. Oublié des humains. Creuser la terre. Forage intérieur. Où la spirale n’est jamais bien loin. Le bloc évidé occupe tout l’horizon maintenant. Car tu as le choix. Ne pas franchir le seuil. Qui n’en est pas un. Miroir terreux. Dans cette pupille se reflète l’instant de déréliction. Une simple membrane qui sépare les deux mondes. L’éplorée et ce chemin sont ailleurs. Mousse verte, spirales de pluie. Col de vase, coupole, orbite. L’œil vivant. Qui continue de tournoyer, de fixer. Le passant.
Soleil d’abord immobile, comme éteint. Il ne cesse d’irradier. En apesanteur. Fontaine d’immémoriaux. Où continue de sourdre l’onde secrète.


_________


G Festa - 01.2009 - (Tous droits réservés)
Levon R. est photographe (Arménie - Ukraine - Turquie - Iran - Autriche...).
(Tous droits réservés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.