mardi 31 mars 2009

Yunus Emre




J’ai découvert le plus cher des amants, que mon âme lui soit
sacrifiée
J’ai remporté le prix et les dommages, que mon affaire lui soit
sacrifiée.
Je suis sorti de moi-même, j’ai éliminé la pudeur de
mon regard
J’ai atteint l’union avec l’Aimé, que mes doutes lui soient
sacrifiés.
La dualité m’ennuie, je suis las du Seigneur
d’Unité,
J’ai bu le vin de sa douleur, que mon remède lui soit
sacrifié.
Son existence nous met en mouvement, d’elle l’Aimé
Est parvenu jusqu’à nous,
Mon cœur détruit s’éclaire à nouveau, que mon univers lui soit
sacrifié.
J’ai renoncé à un désir sans fin, je suis las
de l’été et de l’hiver,
J’ai découvert le Seigneur des jardins, que mon jardin lui soit
sacrifié.
Yunus, tu dis bien, tu as mangé le sucre et le miel,
J’ai découvert le miel des miels, que mon âme lui soit
sacrifiée.

_______

Extrait du Diwan de Yunus Emre (1241-1320)

Traduction : Gfesta – 03.2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.