samedi 18 avril 2009

Hrant Dink Memorial Workshop 2009


2009 Hrant Dink Memorial Workshop
Université Sabanci, Istanbul / 21-24.05.2009


Appel à contributions

Identité sexuelle, origine ethnique et Etat-nation :
l’Anatolie et ses régions environnantes




ISTANBUL – Nous avons le plaisir d’annoncer notre second atelier en mémoire de Hrant Dink. Le thème 2009 est : « Identité sexuelle, origine ethnique et Etat-nation : l’Anatolie et ses régions environnantes », centré sur les périodes de transformation dans les relations entre les sexes et l’identité d’origine, durant le processus de construction des Etats-nations et leurs évolutions diverses à travers le 20ème siècle.

Identité sexuelle et origine ethnique sont des catégories-clé de différenciation et de conflit dans les nationalismes et les Etats-nations, interagissant mutuellement de multiples façons. Bien que les nationalismes et les Etats-nations affirment ordinairement l’égalité comme principe de base d’organisation, le siècle passé se caractérise par des tensions quant aux définitions et aux pratiques en matière d’identité sexuelle et d’origine ethnique. Ces tensions revêtent des formes violentes lors des périodes de guerre et de conflit inter-ethnique et connaissent des évolutions en réponse aux processus d’édification de l’Etat : désagrégation des Etats, socialisme et post-socialisme, migrations forcées ou volontaires à l’intérieur et à travers les Etats-nations, démocratisation et prolifération de mouvements sociaux, dont ceux féministes, LGBT (lesbiens, gay, bisexuels, transsexuels et trans-genres). A la fin du 20ème siècle, la globalisation a déclenché une crise de l’Etat-nation et de ses discours, tandis que la montée en puissance de processus supranationaux et sous-nationaux ont engendré des conceptualisations nouvelles de l’identité sexuelle et de l’origine ethnique.

L’objectif de l’atelier 2009 est d’éclairer et de problématiser les modalités multiples par lesquelles les constructions et les transformations de l’identité sexuelle et de l’origine ethnique à l’intérieur et par delà les Etats-nations ont constitué l’Anatolie et ses régions environnantes au 20ème siècle. Les études concernant les évolutions contemporaines en matière d’identité sexuelle et d’origine ethnique sont particulièrement bienvenues. De même, le fait de repenser la transformation de l’empire en Etat-nation au début du siècle.

Le tournant du 20ème siècle est marqué par des changements radicaux dans l’existence des hommes et des femmes dans l’empire ottoman. Des conceptions traditionnellement admises de la masculinité et de la féminité sont mises en question et redéfinies, tandis que l’origine ethnique gagne du terrain en tant que principe d’organisation politique. Les histoires de cette période ont été dominées par la recherche orientaliste et nationaliste. A ce jour, par exemple, l’ « histoire ottomane » est souvent assimilée à une histoire « turco-musulmane » et, en Turquie, des expressions renvoyant au « premier roman », au « premier roman féministe », à « la première fois où les femmes accédèrent à l’éducation », et ainsi de suite, faisant abstraction des sujets non musulmans de l’empire ottoman et de leur contribution à la nation. Les débats publics et universitaires sur la manière de rendre compte des violentes transformations des années 1910 et 1920 continuent d’être polarisés. Ces dernières années, un corpus littéraire grandissant remet en question le cadre orientaliste et nationaliste des historiographies antérieures.

Etonnamment, rares sont les études capables de dépasser une méthodologie nationaliste : des panoramas historiques sur les Arméniennes, des Turques, des femmes Kurdes, des Grecques, et ainsi de suite, existent en parallèle, sans interagir. Encore plus rares sont les études qui interrogent l’identité masculine, les pratiques sexuelles et les relations entre identités sexuelles au sens large.


En s’appuyant sur l’héritage de Hrant Dink quant à l’exploration de nos histoires « partagées », que ce soit notre présent ou notre avenir, notre objectif dans le cadre de cet atelier est de dépasser la méthodologie nationaliste. Nous visons au contraire à encourager un débat portant sur les contextes de différenciation (et d’unification) autour de l’identité sexuelle et l’origine ethnique. Nous acceptons toutes les études qui explorent les voies par lesquelles les définitions et les pratiques liées à l’identité sexuelle et à l’origine ethnique se sont mutuellement modélisées et ont été modélisées en retour par les transformations politiques et économiques en Anatolie et dans ses régions environnantes du début du 20ème siècle au 21ème siècle.


Date limite de proposition : 01.03.2009

Appel à contribution et modèle de candidature (à télécharger sur le site source)

Comité d’organisation : Akşin Somel – Ayşe Kadioğlu – Ayşe Gül Altınay – Fikret Adanır – Hülya Adak – Işık Őzel – Lanfranco Aceti – Leyla Keough – Nedim Nomer


Source : http://myweb.sabanciuniv.edu/hrantdink-workshop/conferences/2009-conference/

Traduction : George Festa – 04.2009 – Tous droits réservés

Cliché : http://www.fromthefrontline.co.uk/blogs/media/blogs/frontline/1301-hrant_dink.jpg