vendredi 1 mai 2009

Gregory Aftandilian

© Harvard Kennedy School


Impact de la Seconde Guerre mondiale sur l’identité arménienne américaine
Conférence de Gregory Aftandilian

National Association for Armenian Studies and Research (NAASR)
Belmont, Massachusetts, USA – 14.05.2009

(Massis Weekly, 25.04.2009)



Gregory Aftandilian, écrivain et expert sur le Moyen-Orient, présentera une conférence intitulée « Impact de la Seconde Guerre mondiale sur l’identité arménienne américaine de deuxième génération », jeudi 14 mai 2009 à 20 h au Centre de l’Association Nationale pour les Etudes et la Recherche Arméniennes (NAASR), 395 Concord Ave., Belmont, MA (USA).

M. Aftandilian, qui est membre du Conseil d’administration de la NAASR depuis 2004, a précédemment travaillé au National Democratic Institute for International Affairs, à la Commission des Affaires Etrangères du Sénat et au Département d’Etat des Etats-Unis. Expert reconnu sur le Moyen-Orient, il est l’auteur de deux ouvrages : Egypt’s Bid for Arab Leadership : Implications for U.S. Policy [Les ambitions dirigeantes arabes de l’Egypte : implications pour la politique des Etats-Unis] et Armenia : Vision of a Republic : The Independence Lobby in America, 1918-1927 [Vision d’une République : le lobby pour l’indépendance en Amérique, 1918-1927]. Il est diplômé du Dartmouth College, de l’université de Chicago et de la London School of Economics.

Une époque de définition

Les sociologues et les historiens ont longtemps considéré la Seconde Guerre mondiale comme une période décisive pour des millions d’Américains d’origine étrangère. Selon une enquête de 1970, « la guerre ouvrit une voie pour affirmer ouvertement (et déclarer sur preuve) qu’untel était Américain ». Les enfants des immigrants récents « se sont surpassés et cherchaient à surpasser les autres » en étant plus Américains que les Américains. »
Au travers d’interviews de vétérans arméniens américains de la Seconde Guerre mondiale, en étudiant les lettres qu’ils écrivirent à leurs familles et dans les journaux arméniens américains, et en lisant les états de service d’hommes et de femmes arméniennes américaines, militaires du rang, Gregory Aftandilian a appliqué de premières études sur les Américains d’origine étrangère en général au vécu particulier de la seconde génération des Arméniens américains.
Globalement, les Arméniens américains qui servirent dans l’armée, lors de la Seconde Guerre mondiale, étaient les fils et les filles des immigrants survivants du génocide, et grandirent au sein d’enclaves communautaires très soudées dans des villes de la côte Est, au Midwest, dans des fermes ou dans la cité arménienne de Fresno. Leurs parents étaient principalement ouvriers ou fermiers, vivotant chichement au mieux de leurs capacités, compte tenu de la barrière linguistique et de la discrimination sociale qu’ils rencontrèrent, tentant parallèlement d’insuffler un sentiment de solidarité communautaire et de fierté chez leurs enfants. En dehors de leur voisinage immédiat, beaucoup d’entre eux rencontraient un climat inamical, dans lequel ils étaient rabaissés au rang d’« étrangers ».
Pour beaucoup de ces Arméniens américains de deuxième génération, la guerre fut une expérience déterminante qui rehaussa non seulement leur identité américaine, mais aussi leur identité arménienne, à mesure que le conflit les rendit davantage conscients des souffrances de leurs parents en tant que survivants du génocide et mit ces soldats en contact avec la diaspora arménienne à travers le monde.

_________

Entrée libre (dons bienvenus). La librairie de la NAASR ouvrira à 19h30. Le Centre de la NAASR est situé face à l’église arménienne et près de la Poste. Facilités de parking. La conférence débutera à 20 heures précises.
Pour plus d’informations, contacter par téléphone 617-489-1610, télécopie 617-484-1759, mail hq@naasr.org ou écrire à NAASR, 395 Concord Ave., Belmont, MA 02478.

Source : http://www.massisweekly.com
Traduction : Georges Festa – 04.2009