dimanche 3 mai 2009

William Archila


The Art of Exile
Poetry by William Archila
Tempe (Arizona, USA) : Bilingual Review Press, 2009. 88 p.



Les éditions Bilingual Review ont le plaisir d’annoncer la publication d’un de leurs recueils de poésie les plus forts, The Art of Exile. Le poète William Archila conduit le lecteur dans un périple poignant, d’un Salvador ravagé par la guerre à la réalité asphaltée de Los Angeles, révélant le bouleversement qu’éprouvent les immigrés d’Amérique Centrale lorsqu’ils quittent leur patrie et cherchent refuge dans un pays étranger.
La parole qui s’exprime dans ces poèmes est d’une rare authenticité. Comme 25 % de la population de son pays à l’époque, William Archila et sa famille fuirent la violence et le chaos du Salvador des années 1980. Il n’avait alors que 12 ans. Comme tant d’autres Salvadoriens, sa famille vint aux Etats-Unis. Bien que les années aient passé, Archila demeure hanté par la sanglante guerre civile et la perte de son lieu d’attache et de son identité. Il se languit de revenir dans le pays qu’il a jadis connu et aimé, mais lorsque ce jour arrive, il découvre que le Salvador a changé et qu’il ne peut plus vraiment le qualifier de lieu d’attache.
Dans The Art of Exile, premier ouvrage d’Archila, la douleur du poète se présente à nous de manière non apologétique, en des termes nets et pourtant lyriques. Donnant la parole aux victimes, aux appauvris et aux déplacés, il oblige le lecteur à prendre conscience de la brutalité de la guerre et de la lutte de ceux qui ont été dépossédés. Le sentiment de perte est perceptible, tout comme la tendresse, l’humour et l’amour. Ce recueil s’adresse enfin à tout réfugié en quête de compréhension, de sécurité, de chaleur et de lieu d’attache.


« Des ténèbres de l’esprit destructeur de l’humanité, Archila crée le meilleur que notre civilisation peut offrir – sentiment d’humanité, pardon, amour et poésie. The Art of Exile est une admirable contribution à l’Art de la Paix. » - Garrett Hongo, finaliste Prix Pulitzer

« […] William Archila est le maître incontesté d’une imagerie à couper le souffle, au service d’une conviction éprouvée, lyrique. Du monde d’Archila se lève un chant profond, un appel à l’universel, exprimant qu’un lieu d’attache se trouve là où se trouve le cœur. » - Yusef Komunyakaa, Prix Pulitzer

« La parole [d’Archila] n’est pas seulement une importante contribution dans le concert de la poésie latino, mais une parole nécessaire au sein du vaste paysage des Belles Lettres aux Etats-Unis. Dire qu’il chante tel un ange est faible. Il est habité du génie et de ce que Lorca appelait le duende. The Art of Exile rejoint les rangs de la meilleure poésie publiée cette année. » - Virgil Suárez, auteur de 90 Miles : Selected and New (2005)


William Archila enseigne l’anglais. Il est titulaire d’un mastère en Beaux-Arts de l’université d’Oregon. Ses poèmes ont été publiés dans The Georgia Review, AGNI, Poetry International, The Los Angeles Review, North American Review, Obsidian III, Notre Dame Review, Puerto del Sol, Rattle et Blue Mesa Review, entre autres. The Art of Exile est son premier livre.

Bilingual Review Press
Hispanic Research Center
Arizona State University, P.O. Box 875303, Tempe, Arizona 85287-5303, USA
Site web : http://www.asu.edu/brp - mèl : brp@asu.edu

Contact : Amy Phillips (Arizona State University) - amy.k.phillips@asu.edu

Traduction : Georges Festa – 05.2009
- Tous droits réservés