samedi 27 juin 2009

Helene Pilibosian

© Laura Kamian, Ser [Amour]



The 39 Letters


of Armenian words,
their 39 swords,
their 39 favors,
locked fingers in the group
like 39 dancers.
They'd never forget the songs
like lullabies
in and out of mountain crags,
on pollinated afterthoughts,
in the rain of chance,
in the clearing after snow.
They'd never forget
the enchantment of candles
stacked like stems
with fire the flowers,
fire the ancient worship
of a simpler earth.

Even the earthquake learned
the 39 letters
and all the words that spelled
a fractured vista,
learned the dances too,
the chances of blankets,
the trances of food.
The four flowers –
summer, fall, winter, spring –
learned the 39 letters best,
endowing them
with the mood of weather.

________


Les 39 lettres


des mots arméniens,
leurs 39 épées,
leurs 39 grâces,
doigts serrés en groupe
tels 39 danseurs.
Jamais elles n’oublieront les chants
telles des berceuses
au sein des montagnes rocheuses
fécondant les pensées après coup
pluie de hasard
clarté qui suit la neige.
Jamais elles n’oublieront
la magie des chandelles
empilées telles des hampes
fleurs en feu
feu de l’antique croyance
d’une Terre plus simple.

Même la terre qui tremble connaît
les 39 lettres
et tous les mots qu’épelle
un horizon brisé
elle connaît aussi les danses,
les hasards des couvertures,
les transes des aliments.
Les quatre fleurs –
été, automne, hiver, printemps –
connaissent le mieux les 39 lettres,
les parant
de l’humeur du temps.

________


Helene Pilibosian a été rédactrice en chef de The Armenian Mirror-Spectator. Elle a publié deux recueils de poésies, Carvings from an Heirloom et At Quarter Past Reality, couronné par un prix, aux éditions Ohan Press. Ses poèmes ont fait l’objet de nombreuses anthologies et ont récemment paru dans North American Review, Willow Review et The Cape Rock.

Site des Editions Ohan Press : http://home.comcast.net/~hsarkiss/

Source : http://groong.usc.edu/tlg/tlg-20030208.html
Traduction : Georges Festa – 06.2009