dimanche 14 juin 2009

Isabelle Eberhardt


Arménies / Algéries

Isabelle Eberhardt / Si Mahmoud


Musique : Rachid Taha – Barra Barra


Visage
aux traverses
d'audace
inépuisée
par delà le courage
lâchetés
ordinaires
Quel que soit le lieu
Naissances
Renversement
Inventer
la source
là où la faille
Résignations vaines
Saisir
chaque ruse
leurs masques
multiples
sont les chemins
Ouvrant
tant de gouffres
vertiges sûrs
Mêler les langues
Trophimowsky
Al-Djazaïr
Les signes
se conjuguent
Chamanique
Nomade
ivresses
Se perdre
au sein des fleuves
Ondine
d’Islam
Hors des territoires
De domination
L’appel
des sables
Où tout se consume
Renaître
Bourlinguer
Transarméniques
Ces chemins secrets
musique
qui te guide
Inexorablement
S’allier
Au plus étrange
Epouser
L’ailleurs
Toutes les identités
Vents
Hauteurs béantes
L’horizon
s’efface
Leurs petitesses
trahisons
Rallier
l’insoumission
L’ordre
dissimulateur
Ce que l’identité
écrit
Etre même
tatouage
innombrable
Corps d'hospitalité
en mouvement
L’instant
De plénitude
Recommencer
Repartir
Djinn
reprendre
Au creux du multiple
Les couleurs
tourbillonnent
Versions du prisme
La prière
Se fait chair
Pierre
Palme
Déréliction
Salvatrice
Devenir souffle
Ecume
La main qui traverse
chevelures
Paroi lisse
Du bain
Glisser encore
Savoir
Que tout se fond
Chaque minute
L'immensité
En toi.

____

GeorgesFesta – 06.2009