mercredi 8 juillet 2009

Daniel Varoujan

Dante Gabriele Rossetti - Proserpine (1874)



Las est mon cœur



Blessé, las est mon cœur
qui n’espère du printemps plus aucune fleur,
d’un vain acharnement une femme
l’a déchiré, maintenant de ses dix doigts de lumière
voici mon sang qui s’écoule, goutte après goutte,
tels des grains de grenade
las est mon cœur
au plus profond blessé est mon amour.

Triste, rompue est ma lyre
qui n’attend plus de fête aucun vin ,
de sa perfide inconscience une femme
telles mes entrailles en a arraché les cordes
et dans l’ombilic de buis
s’écoule de son sein et sa langue le poison,
triste est ma lyre
au plus profond blessé est mon amour.


Daniel VAROUJAN

___________

Source : http://www.ares.mi.it/index.php?pagina=evento&id=80
Traduction de l’italien (adaptation : Antonia Arslan et Alfred Hemmat Siraky) : Georges Festa – 07.2009