dimanche 13 septembre 2009

Ece Temelkuran

Armenian Institute, Londres :
conférence d’Ece Temelkuran sur son nouveau livre The Deep Mountain

par Louisa Culleton

Hamaink, 14.09.08

www.accc.org.uk


Ece Temelkuran, journaliste politique et écrivaine en Turquie, a présenté son tout dernier livre, The Deep Mountain, publié à Istanbul en mai 2008, devant une salle comble de la Société d’Etudes Arméniennes, où se côtoyaient Arméniens et Turcs.

Elle lut des extraits de cet ouvrage qui sera traduit en français, en allemand et, souhaitons-le, en anglais, puis évoqua sa vision des Arméniens et de la question arménienne en tant qu’écrivaine turque. Hrant Dink l’encouragea à écrire ce livre, basé sur des entretiens qu’elle a eus avec des Arméniens en Arménie, en France et aux Etats-Unis, et qui aborde des questions d’identité, de nationalisme, d’appartenance et de nation d’attache.

Cet ouvrage reflète véritablement son périple et son approche personnelle, en tant que Turque, de la question arménienne. Une approche très sensible de ce qu’est être Arménien et Turc, lorsque l’on aborde la question du génocide, et du fait que, malgré les problèmes entre les deux communautés, existe une empathie et un lien profonds, dus à leur proximité sur une longue période.

L’auteur évoqua le cycle de l’identité arménienne, de la reconnaissance du génocide et du nationalisme turc – d’un côté, les Arméniens contraints de se souvenir du génocide, de l’autre les Turcs contraints d’« oublier », à cause d’une politique et d’une idéologie ultranationalistes. Selon elle, il existe un problème de vide psychologique dans la mentalité turque sur la question arménienne, du fait que le peuple turc ne veut pas y penser et que tout le processus en Turquie a été d’oublier, au lieu de se souvenir. Elle souligna la difficulté d’appartenir à un régime responsable de ces crimes, quand le mécanisme ou la réaction automatique est le silence, même lorsque les personnes ne sont pas elles-mêmes nationalistes. Et bien sûr le problème qu’après 1915, il y eut un cycle de haine entre les deux communautés, lequel créa une absence de dialogue, dialogue des plus nécessaire pour surmonter ce problème, pour les Arméniens comme pour les Turcs.

Ce « déracinement », plus que la mort des Arméniens lors du génocide, est selon elle une véritable souffrance pour les Arméniens actuellement. Le processus de pardon devra s’inspirer de l’approche de Hrant Dink, si l’on veut ébranler les mentalités établies de chaque côté et se frayer un chemin. Je ne suis pas sûre d’être totalement en accord avec elle sur le fait que ce soit le déracinement, plus que la réalité du génocide, qui fasse le plus souffrir les Arméniens aujourd’hui, mais il entre certainement pour partie dans cette souffrance.

Questions intéressantes présentées avec éloquence et affabilité par Ece Temelkuran, et qui ont suscité de nombreuses questions et propositions de la part du public. Le titre de l’ouvrage vient de l’une des personnes interviewées, disant : « Pour vous, c’est une question de hauteur ; pour nous, c’est une affaire de profondeur. » - concept intéressant, s’il en est.

_________

« Ece Temelkuran dissèque le processus par lequel s’élaborent de vraies et fausses mémoires nationales et pourquoi celles-ci perdurent… Un ouvrage qui fait de cet ancien litige entre Arméniens et Turcs un drame humain. » - Theodore Zeldin

Ece Temelkuran est l’une des journalistes et commentateurs politiques les plus connues de Turquie, écrivant régulièrement pour le journal turc Milliyet et animant une émission politique très suivie à la télévision. Elle a publié plusieurs ouvrages et remporté de nombreux prix, dont le Prix de la Paix du PEN et une distinction en tant que journaliste turque de l’année.

Ece Temelkuran. The Deep Mountain. Verso Books, publication prévue : mars 2010. 288 p.
ISBN-13 : 978 1 84467 423 7

Sources :
http://www.accc.org.uk/HAMAINK%20Issue14%20Sept%202008.pdf
http://www.versobooks.com/books/tuvwxyz/tuv-titles/temelkuran_ece_deep_mountain.shtml
Traduction : © Georges Festa – 09.2009

Site d’Ece Temelkuran : http://www.ecetemelkuran.com/