jeudi 3 septembre 2009

Yunus Emre - III

© www.fabiovisentin.com


Un cœur enamouré / Ishitin ey yarenler


Chers amis, écoutez-moi,
L’amour est comme un soleil étincelant,
Sans amour un cœur
N’est rien de plus qu’une pierre.

Que fait naître un cœur de pierre ?
Peu importe combien lentes naissent
Les douces paroles qu’il prononce,
Se faisant bientôt violence lorsque s’en écoule le venin.

Brûle, brûle le cœur enamouré,
Telle la cire se mêlant ensuite à la flamme,
Mais le cœur aussi dur que la pierre
Tel l’hiver est sombre, avare, froid.

Au service de ce Seigneur
En présence de ce Maître de puissance
De tous les amoureux l’étoile étincelle
Tel un loyal et royal serviteur.

A toi, Yunus, que tes craintes s’évanouissent
Tandis que se fanent les illusions épanouies de ce monde,
L’homme véritable recherche d’abord l’amour, c’est
Alors qu’il ne fait qu’un avec le derviche.

_____

Traduction : © Georges Festa – 09.2009