lundi 7 décembre 2009

WOW Collective / Collectif WOW

© WOW Collective – http://aglany.org

Projet « Two Years in Correspondence »
Collectif WOW – Arménie

www.kickstarter.com


Affilié au Centre de Ressources pour Femmes [Women’s Resource Center – WreC] d’Erevan (Arménie), le collectif Women-Oriented Women [Des Femmes pour les femmes] – un groupe d’artistes, d’écrivains et de militants arméniens queer et hétéros – prépare la publication de sa correspondance électronique en ligne sur deux années, depuis sa mise en œuvre en 2007.

Cette correspondance comprend des e-mails originaux (en arménien et en anglais), écrits par des adhérents de WOW débattant de la création du collectif, de détails conceptuels et de discussions sur la portée de cette action, la prise de conscience, des projets artistiques tels que « Coming To You To Not Be With You » [Venir à toi sans être avec toi] (3-4 août 2008) et d’autres débats importants sur les questions LGBT en Arménie. Certains thèmes de discussion incluent la traduction et l’invention d’expressions nouvelles en arménien concernant le genre et la sexualité, des témoignages de coming out personnel et familial, ainsi que des arguments sur les objectifs d’un collectif artistique féminin visant à présenter des points de vue radicaux sur le sexe. La publication de l’ouvrage est prévue pour août 2010.

En Arménie, les femmes queer commencent juste à se regrouper ; ce projet est né de débats menés l’an dernier par certains membres qui entretenaient depuis longtemps des relations de travail entre eux, collaborant plus récemment dans le cadre du WreC à Erevan, comme lors de tables rondes sur la sexualité et l’homophobie, des projections de films LGBT ouvertes au public, ainsi que des articles, des interviews, des études dans The Feminist, un magazine trimestriel publié par le WreC. Le groupe a aussi lancé un blog collectif expérimental intitulé Queering Yerevan, accessible sur http://queeringyerevan.blogspot.com.

La publication de la correspondance du collectif WOW est un projet sans précédent, qui requiert une rapide présentation de la situation des femmes queer en Arménie. L’homosexualité et toute forme de vie non-hétéronormative n’ont cessé d’être réprimées à travers l’histoire moderne de l’Arménie. De 1936 à 2003, les homosexuels étaient réprouvés, criminalisés et emprisonnés au titre de l’article 116 du code pénal arménien. Depuis, la législation est devenue plus tolérante à l’égard de la communauté LGBT ; la non-hétéronormativité demeure cependant lourdement condamnée dans la plupart des couches sociales d’Arménie. Dans l’Arménie d’aujourd’hui, où les objectifs et les ambitions des femmes commencent seulement à être entendues par la société arménienne, les voix des femmes queer sont encore réduites au silence et ignorées à cause de l’ignorance sociétale et de l’homophobie.

La capacité de WOW à créer et encourager un environnement sûr pour les femmes queer répond à une nécessité urgente pour plusieurs raisons :
- les femmes queer sont mises à l’écart ou ostracisées dans la société arménienne, car la non-hétéronormativité est très largement associée aux hommes – notre but est de démystifier ce genre de mythes et de créer une présence et un lieu pour les femmes queer
- alors que l’homosexualité est généralement stigmatisée en Arménie, les femmes queer sont doublement opprimées par le fardeau du rôle traditionnel d’épouse et de mère dévolu à la femme, ayant peu de moyens pour parer à cette oppression ; sortir du placard dans la famille et la société en général est inconcevable pour de nombreuses femmes queer, à cause de ces obstacles cristallisés par la tradition
- si la société arménienne est quelque peu familiarisée avec la culture gay à travers Sergei Paradjanov, Vahan Tekeyan, Yeguiché Tcharents et d’autres figures queer masculines, les femmes queer et leur culture, d’autre part, restent méconnues et n’influencent aucunement la société arménienne.

Un des objectifs de cet ouvrage en projet est d’historiciser la présence des femmes queer dans la culture arménienne et de susciter une prise de conscience dans plusieurs communautés. A long terme, travaillant en direction d’un changement social progressiste, la collectif WOW envisage de faire revivre (en retrouvant des biographies de femmes queer), de réinterpréter (à travers l’art) et de soutenir (par un travail coopératif) l’héritage culturel moderne et contemporain des Arméniennes queer.

Le livre sera lancé lors de toute une série de lectures et de manifestations à Erevan, l’été prochain (août 2010), après quoi il sera disponible en Arménie et à l’étranger via les réseaux féministes arméniens de diaspora en Europe, au Moyen-Orient et aux Amériques. Tous les bénéfices issus des ventes du livre financeront de futurs projets du collectif WOW.

Editrices : Shushan Avagyan et Lara Aharonian
Graphiste : Lusine Talalyan

A ce jour nous avons réuni 1 500 dollars sur les 3 500 qui nous sont nécessaires pour financer la conception graphique et l’impression. Nous devons actuellement trouver 2 000 dollars d’ici janvier 2010 afin de poursuivre ce projet.

Nous avons mis en place un appel à dons sur le site d’AGLA New York (http://aglany.org) et ce projet Kickstarter, afin que les adhérents et amis puissent contribuer à la publication de la correspondance du collectif WOW. Tous vos dons seront fiscalement déductibles [NdT : aux USA]. Aidez-nous dans cette entreprise !

Source : http://www.kickstarter.com/projects/aglany/two-years-in-correspondence-from-the-wow-collect
Repris in : http://aglany.org/2009/11/10/wow-book/
Traduction : © Georges Festa – 12.2009

Site du Women’s Resource Center Armenia :
http://www.womenofarmenia.org/about-us/wrca-yerevan