dimanche 3 janvier 2010

Génocide arménien - Témoins danois

1915 : Danske vidner til / Det armenske folkemord
[1915 : Témoins danois du génocide arménien]
par Helle Schøler Kjær
Copenhague : Vandkunsten, 2009, 229 p.
ISBN 978-87-7695-140-5

The Armenian Weekly, 02.12.09


L’ouvrage 1915 : Danske vidner til / Det armenske folkemord [1915 : Témoins danois du génocide arménien] par l’écrivaine et journaliste Helle Schøler Kjær est paru en novembre 2009 aux éditions Vandkunsten.

Témoins danois, un ouvrage remarquable et d’une lecture aisée visant à informer l’opinion et le gouvernement danois sur le génocide arménien, rapporte les témoignages de trois Danois témoins des massacres.

Le livre comprend les récits et les journaux de la missionnaire danoise Maria Jacobsen, qui fut en poste à Kharpert/Mezreh de 1907 à 1919. Mlle Jocobsen observa la persécution des Arméniens et secourut clandestinement près de 5 000 veuves et orphelins. Le second témoin danois est Karen Jeppe, qui exerça à Ourfa, puis à Alep, auprès de la Mission allemande pour l’Orient. Un chapitre entier est consacré à ses efforts de sauvetage et de résistance. Un autre chapitre est dédié aux écrits de l’envoyé danois Carl Ellis Wandell, qui écrit que l’unique but des déportations est d’éliminer la nation arménienne de sa patrie historique.

Toute une série de passages dans les journaux de Mlle Jacobsen et les rapports de Wandel décrivent les exécutions de masse lors des déportations – toutes organisées avec soin et intégrées à une politique officielle avalisée par l’Etat.

La majorité des matériaux-source du livre – récits dignes de foi de témoins oculaires et information de première main – proviennent des archives de l’Etat danois, méticuleusement explorées par l’historien Matthias Bjørnlund.

Les rapports de l’ambassadeur des Etats-Unis Henry Morgenthau au gouvernement américain sont inclus et corroborent les récits des trois témoins danois. Des pages sont illustrées de matériaux photographiques et abordent l’arrière-plan de la Première Guerre mondiale, l’histoire de l’Arménie, ainsi que les procès et les rares peines infligées aux responsables de ce crime contre l’humanité. Les principales sources sont Vahakn N. Dadrian, Taner Akçam et Eric Zürche, ainsi que Les Poursuites engagées par le Tribunal militaire turc contre les auteurs du génocide arménien : quatre séries majeures de la Cour martiale. Le dernier chapitre concerne le fondateur de la république de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk, et sa connaissance des crimes du parti Jeunes-Turcs, ainsi que du Comité Union et Progrès.

Pour plus d’information sur l’ouvrage et l’éditeur, contacter info@forlagetvandkunsten.dk ou consulter la page www.forlagetvandkunsten.dk/108748/.

_________

Source : http://www.armenianweekly.com/2009/12/02/new-book-danish-witness-to-the-genocide/
Traduction : © Georges Festa – 01.2010