dimanche 21 février 2010

Christian Boltanski

Christian Boltanski
Personnes
Grand Palais, Paris, 13.01-21.02.10



Tout semble si calme
Avoir déposé
Ordonné, recomposé
Ces rangées d'usine
Aux empreintes charnelles

Ecrasant la multitude
Non loin
Du mont fatal
Où procèdent les dévorations
D’autres masques
Formes convulsives
Entassées
Une dernière fois

Aube et fin
Tu parcours ces allées
Interminables
Que rythment leurs cœurs
Nos camps à ciel ouvert
Non loin
Du mur de métal
Muet
L’infini industriel
Réduits à un numéro
Comme alors ces bras
Aux marques indélébiles
Soudain la machine
Libère
Son emprise
Vol d’anges
Tout cela
Ne fut que songe
Ou prophétie

© georgesfesta – 02.2010