lundi 12 avril 2010

Site Eglises d'Arménie / Armenian Church Website

© Christian Koehn, Eglise Saint-Grégoire, Ani, août 2001
http://commons.wikimedia.org

Lancement d’un site internet dédié aux églises d’Arménie

par Barlow Der Mugrdechian

Hye Sharzhoom, mars 2010, vol. 31, n° 3


Il y a deux ans, Richard et Ann Elbrecht firent don de leurs archives de 157 photographies d’églises arméniennes situées dans l’Arménie historique au Programme d’études arméniennes de l’Université d’Etat de Fresno (Californie).
Le professeur Barlow Der Mugrdechian, directeur de ce programme, vient d’annoncer que cette exposition photographique, « Eglises de l’Arménie historique : un patrimoine mondial », est désormais accessible en ligne sur http://armenianstudies2.csufresno.edu/research/churches/.
« Cette collection est un don inestimable, a-t-il déclaré. Elle fera de notre programme une collection d’archives de premier plan dans le monde sur ces églises historiques. Les placer sur ce site les rend accessibles à chacun sur internet. »
Le professeur Der Mugrdechian a coordonné ce projet qui a culminé avec la mise en ligne des photographies. Michael Emo, de la société Emo Creative, a été le directeur de projet pour la conception et la mise en œuvre de ce nouveau site web. Le photographe Randy Vaughn-Dotta contribua à ce projet par ses précieux conseils et en organisant la numérisation des clichés. Les Elbrecht apportèrent leur soutien financier afin d’aider à réaliser ce projet, concrétisant ainsi leur rêve de partager leurs photographies avec le monde entier.
Un séjour en Turquie en 1987 fut le début d’une odyssée de vingt ans qui conduisit Richard et Anne Elbrecht vers ce qui devint une passion – photographier et se documenter sur les églises arméniennes dans la patrie historique du peuple arménien.
Suite à leurs rencontres avec le Dr Dickran Kouymjian, alors professeur d’études arméniennes et directeur du Programme d’études arméniennes, ils décidèrent de faire don de leurs archives à ce programme.
Le premier séjour des Elbrecht en Turquie ne comporta pas seulement les sites incontournables, mais aussi la chance de visiter l’admirable église de Sainte-Croix sur l’île d’Akhtamar au lac de Van. Bâtie au Xème siècle par un souverain arménien, Gaguik Ardzruni, l’église est une merveille d’architecture, ses murs extérieurs recouverts de sculptures raffinées représentant des scènes de la Bible et de l’histoire arménienne. Plusieurs centaines de kilomètres au nord d’Akhtamar, les Elbrecht visitèrent la cité arménienne médiévale d’Ani, avec sa cathédrale célèbre dans le monde entier et ses nombreuses églises, toutes à l’état de ruines suite aux fréquents tremblements de terre et à l’incurie humaine. Depuis lors, ils ont visité et photographié les églises de Kars, Mren, Dogubayazit, Van, Moks, Diyarbakir, Ourfa, Tarse, Sis, Kayseri, Kharpert, Malatya, Merzifon, Shabin Karahisar, Gireson, Trabzon et de la vallée d’Oltu-Penek.
Quand on leur demande pourquoi ils ont consacré un aussi grande partie de leurs vies à ce projet, les Elbrecht expliquent : « Les photographies donnent un sens aux récits historiques et encouragent une compréhension plus profonde de l’histoire insaisissable et douloureuse d’un peuple extraordinaire et de ses relations avec les peuples environnants. »
Ces photographies intéressent des gens de tout âge, y compris les enfants qui demandent quand et pourquoi ces églises furent construites, les étudiants en art, architecture et religion, qui peuvent observer en détail la conception et la décoration de ces églises peu accessibles, ainsi que les Arméniens qui chérissent les images de leurs racines historiques.
La présence de l’Eglise arménienne raconte l’histoire de trois mile ans de présence arménienne dans des terres où le christianisme arménien s’enracina d’une manière bien plus précise et convaincante que ne pourraient l’exprimer les mots. « Il est impératif que le gouvernement de la Turquie, avec le soutien actif du monde entier, autorise des spécialistes véritablement formés à restaurer et conserver ces monuments – qui sont de véritables trésors mondiaux -, avant qu’ils ne disparaissent à jamais. »
Richard Elbrecht est décédé en mai 2008. Il était diplômé de l’université de Yale et de la Faculté de Droit de l’université du Michigan. Son épouse, Anne Elizabeth Elbrecht, diplômée du Wheaton College, de l’Institut de Bibliothéconomie de l’Université de Californie à Berkeley et la McGeorge School of Law, lui survit. Le Programme d’études arméniennes témoigne sa gratitude envers les Elbrecht pour leurs efforts visant à préserver le patrimoine du peuple arménien.

___________

Source : http://armenianstudies.csufresno.edu/hye_sharzhoom/vol31/march10/1_Armenian%20Church%20Website.html
Traduction : © Georges Festa – 04.2010.