lundi 3 mai 2010

www.bianet.org 2000-2010


Bianet : 10 ans !

par Erhan Üstündağ

www.bianet.org


[BIA fêtera le week-end prochain son 10ème anniversaire. BIA débuta sous la forme d’un projet inspiré par le principe suivant : « Journalisme pour les droits, liberté pour les journalistes » Ce combat de dix ans pour un média indépendant comprend le site d’information, des sessions de formation, des ouvrages, des forums internationaux et des milliers de contributions bénévoles.]

Le Réseau pour une Communication Indépendante (BIA) va fêter son 10ème anniversaire lors d’un forum organisé à Istanbul, ce week-end. www.bianet.org est devenu une partie essentielle de BIA grâce à son site d’information actualisé quotidiennement.

Cet événement, prévu le 2 mai, débutera par la présentation d’un rapport de synthèse sur les médias, portant sur les quatre premiers mois de 2010. Des rapports analogues ont été régulièrement publiés au cours des dix dernières années et livrent des données détaillées liées au développement de la liberté d’expression en Turquie.

Un débat d’ordre juridique, intitulé « Médias en soi-disant mutation, voix réduites au silence », se tiendra à la suite de la présentation du rapport.

L’événement sera animé par Esra Arsan, de l’Université Bilgi, et Tuğrul Eryılmaz, directeur des suppléments du journal Radikal. Des communications seront présentées par Nurgün Balcıoğlu, directeur de publication du journal Gaziantep Sabah, Ferai Tinç, du journal Hürriyet, Ömer Madra, directeur de publication d’Açık Radio (radio de quartier), l’avocat Fikret Ilkiz, Hüseyin Aykol, du journal Günlük, Gamze Yücesan, de l’Université d’Ankara, et Sevda Alankuş, de l’Université d’Economie d’Izmir et conseiller de BIA pour l’Enseignement.

Le débat se poursuivra par les contributions des participants. L’on évoquera la question de savoir si la structure actuelle des médias constitue un obstacle à la liberté d’expression pour de larges secteurs de la société. Des solutions possibles afin de surmonter ces obstacles feront aussi partie de cette table ronde.

Le fruit d’une lutte de 10 ans

Le projet BIA fut initialement lancé en 1997. La partie la plus durable est le site d’informations avec ses mises à jour quotidiennes. En tant que part intégrante du projet lancé par la Fondation pour la Communication IPS, www.bianet.org est en ligne depuis décembre 2000.

Ce projet n’est pas dicté par des intérêts commerciaux, mais inspiré par l’objectif de développer un média indépendant. Dans ce cadre, des programmes de formation pour les médias locaux, les organisations de défense des droits de l’homme, les avocats et les étudiants en journalisme sont organisés. Les résultats de ces programmes éducatifs ont été compilés dans toute une série d’ouvrages, afin de réaliser une source largement accessible d’informations. Des programmes axés sur les droits fondamentaux sont produits pour les radios locales et seront édités gratuitement. Un soutien juridique est également apporté aux médias locaux.

Les rapports de synthèse sur les médias, publiés tous les quatre mois et chaque année, totalisent les violations de la liberté d’expression. La principale tendance de l’approche concernant les droits des médias est d’être commentée de manière critique dans ces rapports. Le Forum International des Médias Indépendants, organisé à Istanbul en 2006, rassembla 96 participants venus de Turquie et de l’étranger afin de partager leur expérience dans ce domaine.

BIA œuvre afin de maintenir un journalisme basé sur des concepts tels que les droits de l’homme, la paix ou les citoyens. Le Réseau pour une Communication Indépendante comprend une approche externe et interne dans le domaine du contrôle de l’égalité des sexes, de l’abolition des hiérarchies et de la mise en question des spécialisations. En dix ans, www.bianet.org est parvenu à publier quelque 3 900 contributions bénévoles de la part de rédacteurs dans tous les domaines. (EÜ/VK).

__________

Source : http://www.bianet.org/english/minorities/121584-bias-10th-anniversary
Article paru le 27.04.2010.
Traduction : © Georges Festa – 05.2010.