mercredi 18 août 2010

Mark T. Mustian

© Amy Einhorn Books/Putnam, 2010

Mark T. Mustian
The Gendarme
New York : Amy Einhorn Books/Putnam’s Sons, 2010

par Nanore Barsoumian

The Armenian Weekly, 18.08.10


Nous sommes en avril 1990. Emmett Conn, 92 ans, un « Américain », père, grand-père et veuf, a une tumeur au cerveau de la taille d’un petit pois sur son lobe pariétal gauche, qui le laisse en proie à des rêves continuels, faits de morts, de meurtres et de marches. Dans sa vie éveillée, Conn est considéré comme un patient se trouvant au bord de la sénilité. Mais il réalise rapidement que ces rêves sont les fragments d’une mémoire perdue depuis longtemps…

Gravement blessé à la bataille de Gallipoli, un soldat turc, Ahmet Khan, est pris par erreur pour un soldat britannique et conduit dans un hôpital militaire à Londres. Après un long séjour à l’hôpital, ayant perdu l’essentiel de sa mémoire, Ahmet épouse Carol, une infirmière américaine, part en Amérique (tout d’abord New York, puis Wadesboro en Géorgie) et devient père de deux filles, Violet et Lissette.

Soixante-dix ans plus tard, ses souvenirs commencent à ressortir dans son état de conscience à travers ses rêves et Emmett Conn revit le passé, lorsqu’il était Ahmet Khan, un gendarme turc en charge d’un de ces convois de déportés arméniens, traversant le désert, via le pillage, la mort et la maladie. Il revit son rôle dans le génocide arménien et se souvient qu’il tomba amoureux d’Araxie, une déportée.

A mesure que grandit son amour pour Araxie, Ahmed Khan se met à changer. Autrefois un meurtrier et un violeur invétéré, il choisit de protéger la poignée de déportés survivants.

Mark T. Mustian n’élude pas les aspects les plus atroces et dérangeants du génocide, décrivant les mutilations, les meurtres et les viols.

Mis à part une prose vivante et puissante, l’intrigue prenante et son talent pour faire revivre des temps et des lieux effacés depuis longtemps, l’A., à travers le prisme de son héros en révolte, commente non seulement les diverses injustices, exclusions, préjugés et discriminations présentes dans l’empire ottoman en 1915, mais relève aussi celles de l’Amérique des années 1990.

The Gendarme est une œuvre de fiction remarquable. Un ouvrage à lire et à débattre.

Mark T. Mustian. The Gendarme. New York : Amy Einhorn Books / Putnam, 2010, 304 p. ISBN-13 : 978-0399156342.

___________

Source : http://www.armenianweekly.com/2010/08/18/book-of-the-week-%E2%80%98the-gendarme%E2%80%99/
Traduction : © Georges Festa – 08.2010.
Avec l’aimable autorisation de Khatchig Mouradian, rédacteur en chef de The Armenian Weekly.

site de Mark T. Mustian : www.markmustian.com