dimanche 17 octobre 2010

Facebook / Arménie


Arménie / Facebook
10 groupes incontournables

par Liana Aghajanian

www.ianyanmag.com



1. Turkish ♥ Armenian ♥ Kurdish – Friendship [Amitiés Turco-arméno-kurdes]

S’enorgueillissant de plus de 14 000 membres ce groupe encourage la paix et la compréhension entre, vous l’aurez compris, les Turcs, les Arméniens et les Kurdes. Tout en reconnaissant qu’il existe des différences entre ces cultures, le groupe estime que les solutions aux problèmes doivent se fonder sur « un respect mutuel, des intentions sincères, une bonne volonté et un dialogue progressif ». Ils condamnent aussi le recours à la guerre et à la violence comme moyens de règlement.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=56906718133&ref=ts

2. I DO support SEXUAL REVOLUTION in Armenia [Je soutiens la révolution sexuelle en Arménie]

Créé en vue d’accélérer la révolution sexuelle en marche en Arménie, où le sexe est évoqué plus ouvertement et où les relations avant le mariage sont reconnues et acceptées, ce groupe compte plus d’un millier de membres issus d’Arménie et de la diaspora arménienne. Il encourage aussi des débats d’actualité sur les préjugés sexuels, ainsi que sur la soi-disant gêne, au sein des générations plus anciennes, qui n’osent pas prononcer le mot « sexe ».
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=113981373780&ref=ts

3. Global Voices Online – Caucasus [Caucase]

Créé par Onnik Krikorian, correspondant pour le Caucase à Global Voices Online, ce groupe a été institué pour établir des contacts entre les blogueurs résidant ou spécialistes de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan et de la Géorgie. Parmi les articles récents, des réactions au procès des blogueurs azerbaïdjanais Emin Milli et Adnan Hajizade, et au scandale en Géorgie impliquant l’Eglise orthodoxe. Bien que tous ces articles soient accessibles sur le site source de Global Voices, leur intégration sur Facebook en facilite la lecture.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=5735179012&ref=ts

4. Armenia Tree Project [Projet Arbre Arménie]

Grâce au projet Armenia Tree Project, plus de 3 millions d’arbres ont été plantés et rétablis en Arménie, où les forêts ont subi des réductions drastiques du fait des exportations et des coupes clandestines sur plusieurs années, ainsi que de la crise énergétique. En 15 ans, le projet a aussi généré des centaines d’emplois. Tenez-vous informés des développements et des initiatives écologiques en région en rejoignant ce groupe, qui compte actuellement un peu plus de 1 000 membres.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=2228658611&ref=ts

5. PINK Armenia

PINK, pour Public Information and Need of Knowledge [Informer l’opinion et répondre à sa demande], est une organisation non-gouvernementale, qui organise des manifestations, des formations, des ateliers et des groupes de discussion sur les maladies sexuellement transmissibles, leur prévention, les droits de l’homme, etc. PINK Armenia s’est aussi spécialisée sur la prévention du sida, tout en se fixant pour objectif de faire prendre conscience de la stigmatisation et de la discrimination qui frappent les malades. Chaque 1er décembre, en collaboration avec le Forum des Etudiants Arméniens, Real World – Real People et le Réseau Positifs-Arménie, PINK organise « Stop the Counter », dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le sida.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=8328868419&ref=ts

6. Resetting Dialogue on Peace and Positive Change in the South Caucasus [Rétablir le dialogue pour la paix et le changement social au Caucase sud]

Puisque l’histoire du Caucase sud est tumultueuse, ce groupe, inspiré par la chanson « Imagine » de John Lennon, souhaite lancer un débat entre les nouvelles générations dans la région. Bien qu’il compte moins de 150 membres, il ouvre une étape encourageante vers un débat civilisé.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=118435978729&ref=ts

7. HENQ

Avec plus de 1 300 membres, HENQ, pour Hye Yerdasard Nor Kaghakatsiner [Jeunes Citoyens de l’Arménie nouvelle], est un réseau oeuvrant afin de faire prendre conscience sur le plan des droits et du sens civique. Il a travaillé sur des projets visant à promouvoir l’engagement des jeunes dans les élections locales et nationales et le bénévolat. Parmi les débats récents les inquiétudes sur la sécurité routière en Arménie et une déclaration publiée par HENQ en octobre [2009], concernant les protocoles Arménie-Turquie, dans lequel l’association souligne l’importance d’un débat et d’une discussion sérieuse.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=10566218507&ref=search&sid=831597389.1303776952..1

8. The Society of Open-Minded Turks and Armenians [Association des Arméniens et des Turcs sans préjugés]

Bien qu’exigeant un formulaire préalable d’adhésion, son but est de « créer un environnement approprié pour une libre opinion, des commentaires, une approche critique et des observations concernant les divers aspects des relations turco-arméniennes ». Du fait des critères d’adhésion, les débats ne sont pas publics, mais valent le détour.
Lien : http://www.facebook.com

9. Armenians of Facebook

L’un des plus nombreux, Armenians of Facebook est un groupe d’intérêt distrayant, généraliste, où des Arméniens du monde entier peuvent se connecter. Les annonces sont très éclectiques, avec des manifestations comme « Kiss an Armenian Day », des signalements de sites et d’entreprises nouvelles, ainsi que des annuaires pour ceux qui recherchent des amis et des proches.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=2204550404&ref=search&sid=831597389.23625742..1

10. Animal Rights in Armenia [Droits de l’animal en Arménie]

« Les animaux ont besoin de nos soins et de notre aide », précise la bande-annonce de ce groupe, créé afin d’informer ses membres sur la situation des animaux en Arménie et la manière de leur venir en aide. Le groupe publie des actualités ainsi que des vidéos sur la protection des animaux en Arménie. Ovsanna Hovsepyan, à l’origine de ce groupe, a aussi co-produit le documentaire « Voice of the Voiceless » [« La Parole des sans-paroles »], qui détaille la vie des animaux dans les élevages industriels en Arménie, de leur naissance à leur mort cruelle.
Lien : http://www.facebook.com/group.php?gid=57410615536

____________

Source : http://www.ianyanmag.com/2009/11/30/10-facebook-groups-worth-joining/
Article publié le 30.11.2009.
Traduction : © Georges Festa – 10.2010.