dimanche 3 octobre 2010

La diplomatie vaticane et la Question arménienne / Vatican Diplomacy and the Armenian Question

© Mimesis Editore, Milano, 2006


Mario Carolla
Vatican Diplomacy and the Armenian Question :
The Holy See’s Response to the Republic of Armenia, 1918-1922
[La diplomatie vaticane et la Question arménienne :
la réponse du Saint-Siège à la République d’Arménie, 1918-1922]
Traduit de l’italien par Cynthia Quilici
Londres : Institut Komitas, 2010, 368 p.

The Armenian Weekly, 28.09.2010


L’Etat du Vatican fut bien informé du génocide arménien en 1915, tandis que des communautés catholiques arméniennes étaient anéanties, à l’instar des autres Arméniens. Le nonce apostolique du Vatican à Constantinople, Monseigneur Dolci, signala ces développements au pape Benoît XV, lequel fit personnellement appel auprès du gouvernement ottoman afin qu’il soit mis fin aux persécutions. Après la fin de la Première Guerre mondiale, le Vatican tenta d’aider les Arméniens survivants en faisant appel au soutien du monde catholique. Les catholiques arméniens jouèrent un rôle important pour faire aboutir ces efforts.

A ce jour, l’on savait peu de choses sur l’engagement du Vatican auprès des Arméniens lors de la Première Guerre mondiale et ses suites, du fait que les archives du Vatican étaient inaccessibles aux chercheurs anglophones. Or la traduction récente de l’excellent ouvrage de Mario Carolla, Vatican Diplomacy and the Armenian Question : The Holy See’s Response to the Republic of Armenia, 1918-1922, présente, pour la première fois, un tableau détaillé de l’engagement du Vatican vis à vis des Arméniens. Le livre de Carolla s’appuie sur des documents originaux issus des Archives du Vatican, qui, pour la plupart, n’avaient jamais fait l’objet d’une étude scientifique. Ces documents sont reproduits parallèlement à son analyse, la majorité des textes en italien étant traduits en anglais.

Pour commander l’ouvrage de Mario Carolla, Vatican Diplomacy and the Armenian Question : The Holy See’s Response to the Republic of Armenia, 1918-1922, traduit de l’italien par Cynthia Quilici, Londres : Gomidas Institute, 2010, 368 p, adresser un courriel à info@gomidas.org.

Edition italienne : Mario Carolla, La Santa Sede e la questione armena, Milano : Mimesis Editore, 2006, 291 p. ISBN : 9788884833334.

NdT : Sur cette question, voir aussi l’intéressante synthèse de Francis Latour, « Les relations entre le Saint-Siège et la Sublime Porte à l’épreuve du génocide des chrétiens d’Orient pendant la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, 2005/3, n° 219 - http://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2005-3-page-31.htm.

_____________

Source : http://www.armenianweekly.com/2010/09/28/new-book-vatican-diplomacy-and-the-armenian-question/
Traduction : © Georges Festa – 10.2010.
Avec l’aimable autorisation de Khatchig Mouradian, rédacteur en chef de The Armenian Weekly.

site de l’Institut Komitas de Londres : www.gomidas.org