dimanche 24 octobre 2010

La foule / The crowd

© Raymond Mason, La foule, 1963-1965
Bronze – Dépôt Fonds National d’Art Contemporain, 1987
Ministère de la Culture et de la Communication, Paris

à Nicole Guiraud,


Prêts pour le départ. Attendant on ne sait quelle aurore, on ne sait quelle éruption. Les uns se détournent, d’autres se tiennent prêts. Silhouettes ravinées, érodées. Sur qui la mort déjà n’a plus de prise. Qui descendent la rampe, s’arrêtent un instant. Ultime soleil, ultime nuit. Visages de terreur, d’indifférence. De compassion. Agglutinés tel un limon de pierre. Charriant combien d'abîmes, de silences. Un à un les corps se mêlent, échangent. Sécrétions de ténèbres, brûlures. Immobiles. Sous le fracas des secondes, des cris. Bientôt le fleuve se dissipera. Les noms, les regards. Foule de hasard ou de miséricorde. Traversée du labyrinthe. Chacun suit l’informulé, l’inexorable. Tente d’avoir prise. Se frayer un chemin. Parmi la boue, les éclairs. Les survivants de l’hécatombe journalière. Faire comme si. Sur cette avant-scène improvisée. Où déjà des fils invisibles tissent leur toile. Tu seras, tu iras. Tu ne seras pas. Tu n’iras plus. Remonter, contourner. Saisis dans la nasse. Forçats volontaires. Et si tout cela n’était que farce ? Ronde des opprimés, mascarade des puissants. Les spectateurs dans l’arène. Echappant un temps aux marches grillagées. Nous avons été là. Même si nous disparaîtrons. Si nous n’avons pas décidé. Dans ce choc de mondes informulés. Chacun aura lutté. Trahi. Aimé. Telle une avalanche d’instants, de miracles. Adossés au temps cannibale. Témoigner. Redonner sens. Emportés dans un même gouffre. Mais debout. Une dernière fois. Pour l’éternité. Toi, moi. Nous tous. Foule des grands jours. D’embarquement et de révolte. De justice et de résistance. Arrachés pour une fois. A cette gangue. Faite d’asservissements, de ruses. Dans ce décor en trompe-l’œil, jeter le masque. Donner, pardonner. Contre l’abject, le cauchemar. Foule de courage et d’emportement. Les foules en toi.

© georges festa
Paris, Jardin des Tuileries, oct. 2010