dimanche 6 février 2011

Riche ou pauvre - Samed Benabdelouahed

© Compagnie du Miroir des Signes, 2011

Riche ou Pauvre

de Samed Benabdelouahed

Avec Samed Ben et Issa Haddad

Théâtre Aleph, Ivry-sur-Seine, 15.01 – 06.02.2011


Du quai d’une gare au enjeux latino-américains du café. De la servitude volontaire des pauvres au grand cœur, victimes de leur naïveté. Des mendiantes simulant quelque Orient exotique. Univers à la Buster Keaton, à l’énergie trépidante, par delà désespoir et burlesque. Car le plus fort n’est pas nécessairement le vainqueur. Tu maintiens l’ordre, je maintiens le désordre. Sous-jacent, irriguant le moindre de nos gestes. Le voyageur et son parapluie. Tentant d’arracher le train à sa course folle. Les mots qui nous échappent. Tels des oiseaux emplumés de bouffonnerie. Se riant de nos petitesses. Le mendiant et le journaliste. Rira bien qui s’éveillera. La crise, ce mot magique. Masque de carnaval ou révélateur chimique ? Dans ce road-movie endiablé, où l’horizon s’élargit sans cesse, nous découvrons combien tout s’imbrique, s’entrechoque, s’accorde et se désaccorde. Benny le chômeur et l’homme riche, le paysan colombien ou l’homme d’affaires new-yorkais, le rastafari improvisé, autant de versions d’une humanité livrée au non négociable, aux emprises non dites. Accélérer cette logique, ces paradoxes. Car l’humour, le cocasse. Qui sauvent les apparences, nous ramènent au terre à terre, à l’entre soi. Riche ou pauvre de quoi, au fait ? Au spectateur de se lire. Et rire de lui-même. Vous avez dit solidaire ? Une écriture héritière d’Ubu Roi et de Charlie Chaplin, un souffle bienvenu en ces temps d’indifférence ou de repli sur soi.

© georges festa – 02.2011


site de la Compagnie du Miroir des Signes : http://miroirdessignes.over-blog.com/

site du Théâtre Aleph : http://www.theatrealeph.com/