dimanche 1 mai 2011

David Apikian

© http://davapikartworks2.blogspot.com/


Doué d’une vue plus subtile, tu verras toutes les choses mouvantes.
Friedrich Nieztsche, La Volonté de puissance


Et dans ce tourbillon, ces gouffres. Où fusent jets de sang, de lumière. Lacérations, vitesse, radiographies. Juxtaposées, haletantes. Qui t'aspirent vers de nouvelles prisons. Spatiales, sans barreaux, répétées à l’envi. Odyssée à travers l’instant et la règle. Comme implosés. De Piranèse au constructivisme russe. Où l’on glisserait des 120 Journées aux goulags modernes. Cette réalité aux postulations multiples. Où tout menace, emporte. Prendre du champ. Visions macroscopiques, satellitaires. Ou explorations au microscope électronique. Car tout s’emboîte, se répond. Je suis l’infini. Tu es l’infini. Dans cet enchevêtrement de signes, de volumes lire la symphonie secrète, l’emblème, l’exorcisme. Cartographies sombres, déchiquetées. Où s’annulent distances, repères. Telle une traversée de nuit ou d’éternité. De temps à autre les âmes qui s’avancent, se projettent. S’élancent. Coupe stratigraphique, perspective nucléaire. C’est alors que l’imprévu, la rupture. Fractales s’unissant aux vertiges. Ejaculat baroque. De quelque Sixtine carbonisée. Reprendre ta course insensée. En tous sens. Les variations temporelles. Architectures subtiles, composé réactif. Un moment l’esquisse se laisse apprivoiser. Puis démultiplie, conjugue, métamorphise. Les réactions en chaîne. Rêve ou cauchemar. Apocalypse de Jean. Ou les irrigations aimantes. Nourries de mort et de musique. Prêtes à rompre. Nouvelles confessions d’un mangeur d’opium. Modernités des camps, industries urbaines. L’axe qui se déploie. N’a de cesse. Les accélérations vives. Passer en revue les mille éclats. Impacts, stigmates. Jouissances, ivresses. Dérapages, impasses. Démesures. Concentration mentale. Faire le point. Rassembler le désuni, le contradictoire. S’allier à l’impossible. Epouser l’innommé. Au fil du rasoir. Si actuelle Altamira. Conjurer l’histoire et ses ruses. Improviser les parcours de libération. Libre de décider. Avoir les cartes en main. Dans ce damier imprévisible. Vrai. Joueur d’échecs. Soma urbain. Les écarts ordinaires. Changer de formes. Découpe chamanique. Nouveaux Golems. Totalité. Par delà l’humain. Les allégresses cosmiques. Les mondes en toi.

© georges festa – 01.05.11