dimanche 19 juin 2011

Séta B. Dadoyan

© Transaction Publisher, 2011


Séta B. Dadoyan explore la riche histoire des Arméniens dans le monde musulman au Moyen Age

The Armenian Mirror-Spectator, 18.06.2011


Dans ce premier tome d’une volumineuse trilogie, Séta B. Dadoyan étudie l’expérience arménienne dans le monde musulman au Moyen Age et conduit son lecteur vers des cas d’échanges paradigmatiques, jusque là inédits, avec d’autres populations de cette région. Etre Arménienne, relève l’A., signifie posséder un patrimoine ethnique chargé de récits issus du vaste habitat historique arménien.

Bien que des courants contradictoires aient traversé la genèse de l’histoire arménienne, la plupart des discours ne parviennent pas à refléter cette riche texture. Etablir un lien entre l’histoire musulmane et celle des Arméniens est une manière d’aborder ce problème. S. Dadoyan tient aussi à souligner les éléments révolutionnaires dans la conception des idéologies et de la politique arméniennes. Cette étude détaillée saisit le caractère multidimensionnel de l’expérience arménienne dans le monde musulman au Moyen Age.

Selon l’A., tout élément de littérature, y compris les écrits historiques, est un artéfact. Une composition de nombreux éléments disposés selon certaines formes : ordre, séquence, proportion, détail, intensité, etc. L’A. a composé et organisé les sujets plus vastes et leurs sous-thèmes, de façon à créer une continuité ouverte, dynamique, dans l’histoire de l’Arménie, qui est intellectuellement fascinante, esthétiquement séduisante et proche des expériences vécues.

Kamal Salibi, professeur émérite à l’Université Américaine de Beyrouth, écrit : « Pour que l’histoire du monde musulman au Moyen Age soit pleinement évoquée, sa dimension arménienne doit être intégralement prise en compte par des chercheurs imaginatifs experts en sciences humaines arméniennes, mais aussi versés dans l’élément musulman de cette équation. L’on rencontre rarement ce type de chercheur, mais le fait qu’il puisse exister est démontré par cet ouvrage pionnier de Seta Dadoyan. Voici un ouvrage véritablement exhaustif – que l’on pourrait qualifier de somme -, mettant en relief des aspects jusque là inédits et des questions laissées en suspens, accompagnés d’une vision panoramique du monde musulman au Moyen Age. »

S. Dadoyan a enseigné à l’Université Américaine de Beyrouth et exercé comme professeur associé d’études arméniennes à l’université Columbia et à celle de Chicago. Elle est spécialiste des échanges arméno-musulmans du 7ème au 14ème siècle et a effectué un travail central afin de développer des critères permettant de comprendre l’influence culturelle, politique et philosophique de ces deux groupes. Elle est l’auteur de The Fatimid Armenians : Cultural and Political Interaction in the Middle East [Les Arméniens à l’époque fatimide : échanges culturels et politiques au Moyen-Orient], ainsi que de cinq autres ouvrages et diverses publications.

Séta B. Dadoyan, The Armenians in the Medieval Islamic World / Paradigms of Interaction – Seventh to Fourteenth Centuries / Volume One : The Arab Period in Armenia. Seventh to Eleventh Centuries. Piscataway (New Jersey) : Transaction Publisher, 2011. 214 p. – ISBN : 978-1-4128-4577-9

___________

Source : http://www.mirrorspectator.com/pdf/180610.pdf
Traduction : © Georges Festa – 06.2011.