dimanche 4 décembre 2011

L'Arménie dans les sources orientales et occidentales / Armenia in the Eastern and Western Sources


Congrès international « L’Arménie dans les sources orientales et occidentales »
Le Caire, 14-15.11.2011

Massis Weekly, 26.11.2011


Le Caire, Egypte – Le 4ème congrès international sur « L’Arménie dans les sources orientales et occidentales » s’est tenu au Centre d’Etudes Arméniennes de l’université du Caire, les 14 et 15 novembre derniers. Le congrès était cette fois dédié au 20ème anniversaire de l’indépendance de l’Arménie et organisé sous les auspices du président de l’université du Caire, le docteur Hussam Kamel, avec le soutien de l’ambassade d’Arménie en Egypte.

Etaient présents lors de la cérémonie solennelle d’ouverture le vice-ministre des Affaires étrangères de la république d’Egypte, Waheed Galal, d’éminents intellectuels égyptiens, des étudiants et professeurs de l’université du Caire et d’autres universités, ainsi que des membres de la communauté arméno-égyptienne.

Les congressistes furent accueillis par l’ambassadeur d’Arménie en Egypte, Son Excellence le docteur Armen Melkonian, le doyen de la Faculté des Arts à l’université du Caire, le docteur Motaz Sayid Abdallah, et le directeur du Centre d’Etudes arméniennes, le docteur Zeynab Abu Sinna, qui fit l’éloge du rôle de ce Centre dans le développement de la coopération arméno-arabe dans les domaines de la science, de l’éducation et de la culture. L’ambassadeur d’Arménie souligna le fait que la présence de plus de trente communications par des chercheurs égyptiens démontre que le Centre est parvenu à intensifier l’intérêt des scientifiques égyptiens pour les études arméniennes durant ces deux dernières années. Ce congrès de deux jours incluait des interventions de spécialistes venus d’Arménie, de Syrie et du Liban.

Un des cinq sessions fut entièrement consacrée à la cause arménienne dans l’empire ottoman. Ont été particulièrement remarqués les exposés de Muhammad Refaat Al-Imam sur « La présentation de la cause arménienne dans la littérature arabe contemporaine (1878-1923) », d’Ali Sabet Sabri sur « La vision universitaire des massacres arméniens de 1894-1896 », de Narine Haroutiounian (Arménie) « Réflexions sur les massacres arméniens de 1894-1896 dans la revue Al-Mushir du Caire » et de Nora Arissian (Syrie) sur « Les Arméniens dans les médias syriens ».

Les matériaux du congrès feront l’objet d’une publication.

___________

Source : http://massisweekly.com/Vol31/massis43.pdf
Traduction : © Georges Festa – 12.2011