samedi 2 juin 2012

Verjiné Svazlian - Le Génocide arménien : témoignages de survivants témoins oculaires / The Armenian Genocide : Testimonies of the Eyewitness Survivors

Verjiné Svazlian et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française
Erevan (Arménie), Hôtel Armenia-Marriott, 06.10.2011
(avec l'aimable autorisation de Verjiné Svazlian)


Repenser l’horreur : un nouvel ouvrage contenant 700 témoignages sur le génocide arménien
 
par Gayane Mkrtchyan [Méguerditchian]
 
Armenia Now, 23.04.2012


D’après l’auteure de l’ouvrage historique et documentaire Le Génocide arménien : témoignages des survivants témoins oculaires, qui vient de paraître, ce dernier peut servir de preuve devant un tribunal international, « s’il y a un Nuremberg arménien ».

« Lorsque l’on souhaite éclairer un crime, les récits des témoins oculaires sont pris en compte, en premier lieu. Là aussi, il est nécessaire de se fonder sur les témoignages des témoins oculaires ; chacun d’eux a valeur de preuve, » déclare l’auteure du livre, Verjiné Svazlian, âgée de 78 ans.

Depuis 1955, Svazlian rencontre des survivants témoins oculaires, qui ont émigré en Arménie soviétique en 1946-1948, couchant par écrit leurs récits. Svazlian a aussi rencontré des survivants témoins oculaires qui résident dans différentes communautés de la diaspora arménienne en Grèce, France, Italie, Allemagne, Etats-Unis, Canada, Syrie, Liban, Egypte et Turquie. 

L’ouvrage compte 700 témoignages dans sa version arménienne et anglaise. Il est prévu de le publier aussi en turc auprès des éditions Belge, dirigées par Ragip Zarakolu, un intellectuel turc de premier plan. Du fait de l’arrestation de Zarakolu par le gouvernement turc en octobre 2011, la publication en turc fut différée.

« Zarakolu n’a été relâché qu’il y a une semaine et il m’a dit qu’il commencera bientôt la publication du livre. D’après lui, il fera l’effet d’une bombe en Turquie ! » souligne l’A. 

Dans son premier chapitre, Svazlian décrit l’ensemble du processus du génocide arménien, depuis les massacres hamidiens jusqu’à la guerre du Karabagh, en se fondant sur les témoignages des survivants témoins oculaires.

« Le génocide arménien est sans précédent, en tout. Comparé à la Shoah, il est plus atroce encore. [Adolf] Hitler donna trois ans aux Juifs pour quitter l’Allemagne ; ceux qui partirent survécurent ; les autres furent asphyxiés dans les chambres à gaz. Lors du génocide arménien, les souffrances furent plus vives encore – ils arrachaient les ongles des doigts, écorchaient les gens, les ferraient tels des chevaux, tandis que les jeunes filles étaient crucifiées, » rappelle Svazlian.

L’ouvrage, Le génocide arménien : témoignages de survivants témoins oculaires, de 848 pages, a été publié en 500 exemplaires en arménien et 1 000 en anglais.   

_________________

Traduction : © Georges Festa – 06.2012.