samedi 13 octobre 2012

Randy Bell - Eric V. Hachikian : Voyage to Amasia / Voyage à Amasya

© http://www.voyagetoamasia.com/


Voyage to Amasia
 
Projection au Belmont Studio Cinema, 28 octobre 2012


BELMONT, Massachusetts – Voyage to Amasia [Voyage à Amasya], un nouveau documentaire dû à Randy Bell et Eric V. Hachikian, sera présenté en première à Boston au Studio Cinema, dimanche 28 octobre à 14 heures. Le film a été présenté en première mondiale au Festival du Film Pomegranate [Grenade] à Toronto en décembre 2011, où il a remporté le prix du Meilleur documentaire.

Il a aussi été projeté lors du Festival International du Film de l’Abricot d’Or en 2012 (Erevan, Arménie), du Festival International du Film de Minneapolis et du Festival du Film Indépendant de Philadelphie, et sera projeté en novembre 2012 lors du Festival International du Film de Saint-Louis.

Voyage to Amasia décrit le retour du compositeur Eric V. Hachikian dans sa ville de ses ancêtres, Amasya en Turquie, près d’un siècle après que les soldats ottomans aient déporté sa grand-mère, Helen Shushan [Chouchan], durant le génocide arménien. Ayant longtemps résidé à Belmont, Helen Shushan joua un rôle actif dans de nombreuses associations culturelles et éducatives, y compris celles qui parrainent cet événement.

Le film est calé sur le trio avec piano homonyme d’Hachikian, qui a inspiré au départ ce documentaire. Voyage to Amasia ouvre une brèche à travers le passé, célébrant le lien du compositeur avec sa grand-mère et révélant ce qu’a pu être la vie de sa famille en Turquie. Il explore aussi de quelle manière les événements survenus il y a presque un siècle continuent de tendre les relations entre Arméniens et Turcs aujourd’hui.

Inspiré par l’histoire d’une famille, les réalisateurs entament leur propre périple dans l’espoir de faire naître une compréhension plus grande entre deux peuples toujours en conflit.

Bell est un réalisateur indépendant, basé à Washington, D.C. Ses films documentaires, qui explorent des thèmes aussi divers que la musique populaire américaine, l’architecture moderniste européenne au milieu du 20ème siècle et la catastrophe des orphelins du sida au Kenya, ont été primés au Festival International du Film de Cleveland, au Festival du Film et de la Vidéo de Nouvelle-Angleterre et à celui d’Ivy. Titulaire d’une maîtrise de l’Université d’Harvard (2000), il a soutenu un mastère en politique publique auprès de la Harvard Kennedy School of Government en 2010.

La musique d’Hachikian a été qualifiée par le New York Times de « captivante et originale ». On peut retrouver ses compositions et orchestrations dans de nombreux grands films, spectacles télévisés et campagnes publicitaires au niveau national et international. Elles ont aussi été jouées au Carnegie Hall, au Symphony Hall de Boston, au Getty Center à Los Angeles et dans le cadre du Off-Broadway à New York.
  
Une réception suivra le film, avec la possibilité de dialoguer avec les réalisateurs. En honneur de l’engagement d’Helen Shushan auprès de la communauté arménienne, cet événement est parrainé conjointement par le Musée-Bibliothèque Arménien d’Amérique, la Friends of Armenian Culture Society [Société des Amis de la Culture Arménienne], l’Association Nationale pour les Etudes et la Recherche Arméniennes (NAASR), et l’Armenian Cultural Foundation [Fondation Culturelle Arménienne]. Entrée libre.      

_____________

Traduction : © Georges Festa – 13.102.2012.