mardi 18 décembre 2012

Hocine Aït Ahmed




"Chasser les Pieds-Noirs a été une faute, un crime car notre chère patrie a perdu son identité sociale. N'oublions pas que les religions, les cultures juives et chrétiennes se trouvaient en Afrique du Nord bien avant les Arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd'hui hégémonistes. Avec les Pieds-Noirs et leur dynamisme - je dis bien les Pieds-Noirs et non les Français - l'Algérie serait aujourd'hui une grande puissance africaine, méditerranéenne. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques, stratégiques. Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et l'Algérie devra en répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens."

Hocine Aït Ahmed, Propos accordés à Francis Rugas, in Les Français d‘AFN, mai 1987, mensuel


[Hocine Aït Ahmed (en kabyle : Ḥusin At Ḥmed ; en arabe : حسين آيت أحمد), né le 20 août 1926 à Aït Yahia dans l'actuelle daira de Aïn El Hammam dans la wilaya de Tizi Ouzou en Algérie, est un homme politique algérien.
Après avoir été pendant la guerre d'indépendance algérienne l'un des principaux chefs du Front de libération nationale (FLN), Aït Ahmed démissionne du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et de tous les organes du nouveau pouvoir lors de la crise de l'été 1962. En septembre 1963, il fonde le Front des forces socialistes (FFS) qui réclame le pluralisme politique face au verrouillage de la vie politique imposé par le système du Parti unique.
Arrêté et condamné à mort en 1964, il s'évade de la prison d'El Harrach le 1er mai 1966. Exilé en Suisse, il devient docteur honoris causa. Il rentre en Algérie après les émeutes de 1988, mais quitte de nouveau son pays après l'assassinat du président en exercice, Mohamed Boudiaf, en 1992. Il reviendra à plusieurs reprises en Algérie, notamment à l'occasion du 50e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération (1er novembre 1954).  - source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hocine_A%C3%AFt_Ahmed].