vendredi 9 janvier 2015

Robert Mirak - Genocide Survivors, Community Builders: The Family of John and Artemis Mirak



© A.C.F., 2014


Armenian Cultural Foundation (A.C.F.)
Parution de Mémoires sur le génocide
The Armenian Weekly, 08.05.2014


ARLINGTON, Mass. - Genocide Survivors, Community Builders: The Family of John and Artemis Mirak est l'histoire de deux orphelins arméniens arrachés à leurs foyers, dans l'empire ottoman, durant le génocide arménien, et de leur vie à New York, où ils devinrent un exemple de courage et de réussite, au sein de leur communauté arménienne et non-arménienne. 

L'histoire de la famille a été écrite par leur fils aîné, le docteur Robert Mirak, auteur de Torn Between Two Lands: Armenians in America, 1890 to World War I (Harvard University Press, 1983). Au centre figure Zaven Mirakian (devenu John Mirak), un homme d'affaires infatigable, ambitieux et talentueux, qui, parti de rien, bâtit une impressionnante et innovante entreprise d'automobiles, Mirak Chevrolet et associés, pour laquelle il a été reconnu au plan local et national. Il a aussi connu le succès dans de grands projets immobiliers autour de Boston. Il a de même consacré son temps et ses ressources à toute une série d'œuvres caritatives depuis sa ville d'Arlington au profit d'organisations communautaires arméniennes, ainsi que d'hôpitaux et de dispensaires à travers le monde. Son épouse, Artémis (née Aramian) a non seulement aidé son mari dans ses entreprises, mais, alors qu'il était à l'étranger durant la Seconde Guerre mondiale, elle a aussi élevé leurs quatre enfants, en les incitant à suivre des études supérieures et à réussir.

Ce livre est aussi une étude en termes d'acculturation, retraçant l'évolution de la famille, de ses origines immigrées à la classe moyenne et aisée. Il met en lumière les tensions de la seconde génération, prise entre les cultures du Vieux Monde d'un côté, et le Nouveau Monde de l'autre. Il montre aussi comment les enfants et petits-enfants des fondateurs ont entretenu les traditions familiales de service, en particulier auprès de la communauté arménienne aux Etats-Unis et en Arménie.

Publiée par l'Armenian Cultural Foundation (A.C.F.) d'Arlington, cette étude illustrée est disponible au siège de l'A.C.F., 441 Mystic St., Arlington, ainsi de la National Association for Armenian Studies and Research (N.A.A.S.R.), 395 Concord Ave. à Belmont (MA).    

___________

Traduction : © Georges Festa - 01.2015