dimanche 15 février 2015

First Armenian Interactive Multimedia Project "Armenian Treasures" Launched / "Trésors d'Arménie" : lancement du premier projet multimédia arménien interactif



 © YouTube, 2014


Armenian Treasures [Trésors d'Arménie]
Lancement du premier projet multimédia arménien interactif
MassisPost, 05.12.2014


EREVAN - "Locator" CJSC annonce le lancement d'Armenian Treasures [Trésors d'Arménie] - le premier projet multimédia interactif arménien en 3D, qui fait la promotion des anciens monuments historiques et culturels de l'Arménie et de l'Artsakh.

Désormais, chacun à travers le monde peut télécharger l'application Armenian Treasures et profiter de voyages virtuels interactifs en 3D vers les chefs-d'œuvre historiques de l'architecture arménienne avec son IPad - se balader autour des sites, avoir une vue d'ensemble, se familiariser avec l'histoire, allumer une bougie, prier, utiliser la réalité augmentée (RA) et autres particularités réalisées grâce aux technologies de pointe.

Actuellement, des voyages interactifs vers cinq monuments - Tatev, Garni, Geghard, Gandzasar et Ghazantchetsots - sont déjà disponibles ! Des excursions vers quatre autres sites culturels - Ketcharis, Sevanavank, Khor Virap et Noravank - sont en cours d'achèvement.

L'objectif global du projet est de diffuser les trésors culturels de l'Arménie ancienne sur le marché des AppStore et GooglePlay, afin de donner davantage de visibilité à notre patrie et attirer l'attention des étrangers, encourageant ainsi la croissance et le poids du tourisme.    

"Nous sommes sûrs que ce projet intéressera des centaines de milliers de jeunes d'origine arménienne, nés en dehors de l'Arménie, qui n'ont pas la possibilité de venir voir de leurs propres yeux la mère-patrie. Et peut-être que de nombreuses écoles arméniennes en diaspora seront, elles aussi, intéressées," déclare Emil Stepanyan, responsable du projet.

"Armenian Treasures contient aussi des éléments secrets de propagande sur le territoire de l'Artsakh, appartenant à l'Arménie. A cet égard, ce n'est pas un hasard si Gandzasar et Ghazantchetsots ont été sélectionnés, lors de la phase initiale du projet. Prochainement, nous renforcerons ces éléments de propagande en incluant les monuments de l'Arménie Occidentale, par exemple les ruines d'Ani ou Akhtamar," poursuit-il.

Le projet est mis en œuvre par la société Locator, sans aucun soutien, depuis trois ans environ.

___________

Traduction : © Georges Festa - 02.2015