dimanche 15 mars 2015

Patrice Auvray - Comme un cri





 © www.lesdechargeurs.fr



Ce que survivre veut dire

Arc-bouté. Carré blanc sur scène. Les précipices mouvants. Les mots de la survie. 26 septembre 2002, naufrage du Joola. 2 000 victimes. Parenthèse de mort entre Dakar et Casamance. Les hasards et les certitudes. Logiques invisibles à l'œuvre. Le dernier voyage. D'où l'on pensait ne jamais revenir. Le retour impossible. Coupable d'avoir survécu. Démêler les fils. S'immerger dans la fatalité. Conjurer l'amnésie. Ce que les mots guérissent. Ce que les mots réveillent. L'autre. Aimé, disparu. Eurydice évanouie. Les bruits, la chaleur. Puis les cris, le silence. Dramaturgie de la mort. Qui s'insinue progressivement. Signes avant-coureurs. Les basculements. Masse humaine, matérielle. Emportée vers son dernier voyage. Lorsque les chiffres s'emballent. Pris dans la nasse. Alors une dernière fois. Les bras, les mains. Ranimer, reconstituer. L'irrémédiable, la perte. Les repères engloutis. Revenu d'outre-abîme. Lorsque la vie se dérobe. Le labyrinthe. Ceux qui ne comprennent pas. Ceux qui savent. Savoir que ce sera long, déchirant. Séparé d'avec soi. Les chemins d'errance. Les paroles. Les témoins. Pour refuser l'oubli. Génocide en microcosme. Echo des massacres oubliés. Les vagues sombres. Les éclairs. De la mémoire. Des blessures. Refaire le chemin. Puiser au tréfonds. Ramener leurs regards, leurs espoirs. Se faire survivant. Au nom des miens. Au nom des leurs.

© georges festa - 03.2015


Comme un cri
texte : Patrice Auvray
adaptation : Amélie Armao, Laurent Lecrest
mise en scène et décor : Amélie Armao
musique : Jean-Nicolas Mathieu - lumières : Francis Petit
avec Jean-François Leroy

Théâtre Les Déchargeurs, Paris - du 03 au 21 mars 2015


Patrice Auvray. Souviens-toi du Joola : Témoignage d'un rescapé en mémoire des 2000 victimes abandonnées. Les éditions Globophile, 2012, 257 p. - ISBN : 978-2-9538964-2-8