jeudi 14 mai 2015

Micheline Aharonian Marcom - Trois Pommes sont tombées du ciel / Le Garçon qui rêvait le jour



© MētisPresses (Genève), 2014, 2015


Ecrire l'urgence :
la trilogie romanesque de Micheline Aharonian Marcom sur le génocide arménien

par Georges Festa


Premier volet d'une trilogie consacrée au génocide arménien de 1915 et à ses répercussions à moyen et long terme, au plus près des corps et des consciences, Trois Pommes sont tombées du ciel vient de paraître en traduction française aux éditions MētisPresses de Genève, dirigées par Franco Paracchini et Stefan Kristensen.  

Contrairement au second volet, Le Garçon qui rêvait le jour, longue confession hallucinée d'un orphelin du génocide, devenu adulte dans la Beyrouth des années 1950, se mettant à nu, sans concessions, il s'agit ici d'une vision polyphonique, quasi scénographique. Des situations vécues par les témoins directs. Des lieux qui se transforment par la folie des hommes en espaces vidés de sens. Absurdes. Devenus autres.

L'originalité de l'écriture réside précisément dans la traduction émotionnelle, physique de l'enchaînement des faits. De l'adolescent cloîtré à la domestique d'un consul, de la prostituée résistante au soldat torturé, des intérieurs domestiques aux hammams et aux casernes, des marches de mort à l'exil final, le roman reprend la structure du conte pour dresser la cartographie de l'incompréhensible, de l'innommable.

Trois Pommes sont tombées du ciel fait l'objet d'une adaptation au cinéma. Production prévue en 2015.

© Georges Festa - 05.2015

site des éditions MētisPresses (Genève) : www.metispresses.ch/