mercredi 13 mai 2015

Revised Edition of Edgarian's Bestselling 'Rise the Euphrates' Published to Mark Centennial / Centenaire du génocide arménien : nouvelle édition du roman à succès 'Rise the Euphrates,' de Carol Edgarian



 © Narrative Library, 2015


Centenaire du génocide arménien :
nouvelle édition du roman à succès Rise the Euphrates, de Carol Edgarian
The Armenian Weekly, 06.05.2015


Les éditions Narrative Library ont récemment annoncé la réédition du premier roman à succès de Carol Edgarian, Rise the Euphrates [Quand l’Euphrate se lève], pour son 20ème anniversaire et revu avec une introduction de l’A. Cette publication coïncide avec le centenaire du génocide arménien de 1915. Lors de la parution de Rise the Euphrates, il y a 20 vingt ans, le Chicago Tribune l’avait qualifié de « livre superbe et généreux » et de « meilleure première œuvre de l’année. » L’ouvrage se vit ensuite attribuer en 1994 le Freedom Award de l’Armenian National Committee [Comité National Arménien].     

Situé à notre époque, Rise the Euphrates remonte à l’Arménie de 1915, lorsque Casard, âgée de 9 ans, assiste au massacre de sa famille et de centaines d’autres Arméniens par les Turcs. Durant une marche de mort à travers le désert vers l’Euphrate, la petite fille est témoin de la mort de sa mère et fait l’expérience d’une trahison si profonde qu’elle en oublie son nom.

Casard émigre en Amérique et laisse son passé innommable derrière elle ; pourtant, au fil des ans, elle insuffle à sa fille unique, Araxie, un héritage fait de colère et de honte. Araxie se marie délibérément en dehors du clan, faisant de son mari et de leurs enfants des odars – des étrangers. Il incombe à la génération suivante, la petite-fille de Casard, de réconcilier la famille.

Seta Loon, la narratrice lyrique du roman, est celle sur qui la mère et la grand-mère placent leurs souffrances et leurs espoirs, leurs regrets et leurs rêves. « La fille s’approprie la part inachevée dans la vie de sa mère, » découvre Seta. « Les questions sans réponses deviennent les siennes. » Prise entre deux générations, entre les cultures américaine et arménienne dans sa ville du Connecticut, Seta fait face à une division encore plus violente : celle qu’elle rencontre en elle. L’histoire remarquable de Seta et la sagesse qu’elle acquiert, libérant la génération suivante et conférant à nouveau dignité et sens au passé de sa famille, composent la prouesse des plus originale et novatrice de Carol Edgarian dans Rise the Euphrates.   

Rise the Euphrates est disponible à l’achat sur Narrative Store, Amazon et dans toutes les bonnes librairies (Ingram, ISBN : 978-0-9851807-4-4).    

[Ecrivaine, rédactrice et éditrice, Carol Edgarian est l’A. du roman Three Stages of Amazement, sélectionné comme meilleure vente par le New York Times, et de son roman à succès Rise the Euphrates. Ses articles et essais sont parus dans le Wall Street Journal, NPR et W, entre autres, et elle est coéditrice d’une anthologie très populaire reprise des Journaux de grands écrivains, The Writer’s Life : Intimate Thoughts on Work, Love, Inspiration, and Fame (Vintage, 1997). En 2003, elle a cofondé Narrative (www.NarrativeMagazine.com), la principale plateforme numérique pour les œuvres de fiction, la poésie, les interviews et l’art, publiant plus de 300 artistes chaque année. Diplômée de l’Université Stanford, elle vit avec sa famille à San Francisco.
Pour plus d’informations, consulter www.CarolEdgarian.com ou suivre Edgarian sur Twitter @caroledgarian.]    

__________

Traduction : © Georges Festa – 05.2015