samedi 6 juin 2015

Serge Momjian - Komitas: The Artist and The Martyr



 
Serge Momjian
Komitas : The Artist and The Martyr
Janus Publishing Company Ltd, 2015

Armenian Voice (Londres), Spring 2015, n° 65


Komitas est ce prêtre-artiste talentueux qui visite les villages reculés de sa patrie, recueillant et transcrivant des chants populaires. Son long et scrupuleux travail de recherche en tant qu'ethnomusicologue lui permet de retrouver les racines préchrétiennes de la musique sacrée arménienne et d'ennoblir sa musique populaire. Il donne des conférences sur ces thèmes à la Société Internationale de Musique, où il est le premier non-Européen à être admis. Il y joue un rôle essentiel en présentant en Occident le patrimoine musical unique des cultures orientales.

Bien qu'il soit un musicien célèbre et que ses conférences et chants soient largement plébiscités, ses spectacles profanes de musique sacrée dans sa patrie et à l'étranger l'opposent au clergé conservateur de son Eglise, lui ouvrant les portes de l'enfer. Durant la nuit du 24 avril 1915, connue sous le nom de Dimanche Rouge, Komitas est arrêté ainsi que 200 intellectuels et dirigeants communautaires arméniens, qui seront déportés dans l'intérieur des terres par le gouvernement ottoman, prélude à un plan prémédité visant à anéantir la population arménienne d'Anatolie. Bien que figurant parmi les rares sursitaires, l'atroce cauchemar qu'il a vécu, dont il ne se remettra jamais au plan mental, le conduit dans des hôpitaux psychiatriques, où il passe les vingt dernières années de sa vie, retiré du monde, son univers intérieur complexe hanté par les images tenaces de son passé.

Ce livre captivant, basé sur des faits et des événements réels, et écrit en commémoration du centenaire du génocide arménien, contribue à donner vie à des périodes et des personnalités disparues grâce à un dialogue divertissant.   

[De formation littéraire, Serge Momjian a étudié le journalisme à Londres. Il a travaillé comme reporter au Daily Star de Beyrouth et au magazine londonien d'actualités Events. Vers la quarantaine, il a commis plusieurs romans, dont Conflicting Motives (Janus, 1994), The Invisible Line (Minerva Press, 2000), The Singer of the Opera (Book Guild Publishing Ltd, 2004) et Memories of the Past (Austin Macauley Publishers, 2010). Ses œuvres novatrices lui ont valu nombre d'éloges et une réputation méritée. Komitas, The Artist and The Martyr est écrit en commémoration du centenaire du génocide arménien.]    

__________

Traduction : © Georges Festa - 06.2015