mercredi 13 janvier 2016

Tom Wood - Paysages intimes / Landscapes



 Tom Wood, May Day Bush, 2005
© www.centreculturelirlandais.com/agenda/tom-wood


Tom Wood
Paysages intimes
Centre culturel Irlandais (Paris), 13.11.2015 - 10.01.2016

par Georges Festa


Poetry, even when apparently most fantastic, is always a revolt against artifice, a revolt, in a sense, against actuality.
James Joyce

Les veilleurs. Entre enfance et disparition. Les rôles inversés. Gestes alanguis du temps qui sépare. Irrémédiablement. Un instant détaché de l'absurdité. Que disent ces regards d'ailleurs ? Plongés dans l'invisible. Ou rêvant d'un impossible. Les générations étrangères. Prêtes à basculer. Dans l'oubli. Ou l'exil. Qui menacent. Charlie and Alan, 1977, Analogue Silver Gelatin Print

L'homme aux lilas. Gardien du temple. Etagé de boiseries et de corolles. Tiges qui se dressent. Comme autant de témoins. Ressurgis de l'invisible. Vasques, oiseaux. Becs et oriflammes. Prolongeant le regard. Mâchoires. Car il s'agit d'affronter. La succession et le chaos. Qui se nourrissent. Charlie with Granny's Lilies, 1977, Selenium Toned Silver Gelatin Print

Retour aux sources. Lorsque l'arbre se fait matrice. Corps lové au creux. Troncs moussus, qui échappent. Nos sommeils matériels. Plongeant leurs racines outre-ciel. Outre-terre. Arcs et bras improvisés. Que l'on suit au toucher. Plissures de l'écorce. Ce qu'il faudra rendre. Tapi tel un animal. Déraison fondatrice. Feral Beech (Lorna asleep), 1978, Selenium Toned Silver Gelatin Print

Naissance du monde. Les horizons basculent. Rai de lumière blanche. Que découpe la montagne sombre. Chien parcourant l'étendue herbeuse. Brouillards du souvenir. Planètes du rêve. Ici le temps s'est aboli. Pour ne laisser place qu'aux étagements. A l'irrégulier. Les aubes fécondes. Fuyantes. Palaeolithic Light (Back From Pontoon), 1975, Selenium Toned Silver Gelatin Print

Après la catastrophe. Les deux hommes à la voiture. Au creux d'une décharge. Dialogue de fin. Linges épars aux barrières. La terre éventrée. Au loin la ville massive. Etrangère. Cafetière dérisoire. Au sol. La tranchée dernière. Où s'abritent les survivants. Bouteille de gaz. Ici fut l'ordre des choses. Post War, Liverpool, 1990, Analogue c-type print

La cité des absents. Que coiffe le mont. Réseau miniature. Fait de stèles et de buissons. Où s'égare le vivant. Ce que disent ces personnages énigmatiques. Sans bras. Aux têtes en croix. Dernière parade. Crénelée de ciel. Car en cette demeure. Les accomplissements, les retrouvailles. Muettes. Ruane and Leonard's Rest, 2008, Analogue c-type print

Tous muscles bandés. En dépit des obstacles. De l'homme calculateur. Qui ne sait pas. Cheval oiseau, quittant la terre. Poitrail fauve. Que l'on devine baigné de sueur. Puisqu'il s'agit de concourir. Monture de hasard. S'affranchir du licol. Des règles. Gratuité miraculeuse. Mystère angélique. Notre frère. Get Up, 2005, Analogue c-type print

Les ombres de Marilyn. Vénus à la falaise. Ourlée d'algues noires. Sur laquelle viennent battre les flots blancs. Affaissements de la terre. Qui vient s'échouer là. Extrême-Occident. Entre dolce vita et naufrages. Carcasse du navire sur la gauche. Où se lisent les fracas de l'histoire. L'île impossible. Woman on the Beach, 1987, Analogue Silver Gelatin print

Face à l'océan. Silhouette de dos. Ceux qui sont partis. Pour ne jamais revenir. Visage invisible. Regards que l'on imagine. L'ultime frontière. Aux horizons flous. Hachés. Mère ou sœur. Candidate au départ. Ou revenue d'entre les vivants. Bientôt le passage. Pour en finir avec les limites. Fuir. Due west to America, 1986, Selenium Toned Silver Gelatin Print

L'arbre aux prières. Scandé de linges multicolores. Ramures comme autant de spectres. Agitant leurs bras. Vents invisibles. Poussant cette sarabande. Vers on ne sait quel incendie. Limon vert. Tel un tapis de légendes. Monticules et crevasses. Ce qui se soulève. Ce qui ne dit pas son nom. May Day Bush, 2005, Test handprint by Rob Sara

Les effondrements. Dans ce puzzle de pierres et d'éboulis. Lorsque tout n'est plus, change de forme, s'arrache au sens. Etages ocres, telle une masse de chair. Blocs épars, brûlant de leurs arêtes. Bleuies. Prêtes à s'entre-dévorer. Arcades et visages. Monstres de cauchemars. Les chevauchées du temps. Stonewall footprints, Ballinglen, 2008 Analogue 'C'-Type Print

Fouillis domestique. En plan large. Où s'accumulent les ans, les habitudes. Les peurs. Vierge sous verre. Flanquée d'un grand cadre de bois. Foule d'objets nécessaires. Qui peuplent à saturation cet univers. Dissimulé aux regards. Eventrement d'un monde. Drap blanc. Ce qui s'en va. Interior of a life (Aggie's kitchen), 2013, Test handprint by Rob Sara

Floraisons. Neigeuses, figées. Comme radiographiées. Eclaboussures végétales. Toutes hérissées. Danses d'effroi. Quelle foule se présente ici ? Diptyque d'hiver ou d'été. Jeu de pleins et d'écumes. Salves en réduction. Ou fresque vive. Déployant ses appels. Conjurant la disparition. Programmée. At the Bottom of my Garden (Blackthorne like Hawfrost), 2011, Selenium Toned Silver Gelatin

Les moissonneurs. En attente. Immensités de blés et d'herbes. Faisant encore obstacle. Recouvrant d'orange et de vert. Rivalisant avec l'azur. Ici l'homme n'est que de passage. Entre deux saisons. Entre deux terres. Bientôt l'engloutissement. Le chien qui veille. Coulées de toujours. Affaires d'échelle. Ready to cut ? (Norman and Alan), 1993, Archival Pigment Print

_____________

© Georges Festa - 01.2016
Musique : Erkki-Sven Tüür, Flamma for Strings, 2011