samedi 12 mars 2016

Artists at War





Le site Artists at War donne la parole à des artistes originaires de pays en guerre


KITTERY, Maine - Artists at War - qui propose des témoignages d'esprits créateurs impactés par les brutalités de notre temps - vient d'annoncer une nouvelle plate-forme dédiée à des entretiens de première main avec des artistes vivant en zones de guerre, ou déplacés en raison de conflits politiques, menant leur propre guerre au moyen de leur art. Pour en savoir plus sur Artists at War, consulter http://www.artistsatwar.net, Facebook ou contacter la fondatrice et créatrice du site, Jackie Abramian : Jackie@artistsatwar.net

Le site propose actuellement des entretiens avec quatre artistes : Berj Kailian (peintre, survivant du génocide arménien), Sam Bak (peintre, survivant de la Shoah), Rania Kinge (entrepreneure sociale, créatrice de bijoux - Damas, Syrie) et Nada Abu Taleb (peintre, Sana'a, Yémen). La page de chaque artiste comprend des liens vers les réseaux sociaux, permettant aux internautes de contacter et de communiquer en direct avec les artistes. De nouveaux entretiens seront publiés régulièrement.

Le projet s'inspire de deux événements majeurs qui ont eu lieu en 2015 : la commémoration au niveau international du 100ème anniversaire du génocide arménien - première épuration ethnique du siècle dernier, lors duquel un million et demi d'Arméniens furent anéantis et des centaines de milliers de réfugiés arméniens contraints de fuir dans des pays voisins; le déclenchement de la pire crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale, avec l'exode de 60 millions de réfugiés et de personnes déplacées à travers le monde.

Dans sa page "It All Started Here" [Tout a commencé là], Abramian rend hommage aux artistes Kailian et Bak, survivants du génocide arménien et de la Shoah respectivement. Abramian considère Kailian et Bak comme des artistes en guerre pionniers, leur art témoignant de façon centrale des crimes innommables de l'humanité.  

"La dichotomie complète, douloureuse dans les régions actuellement en proie à la guerre met en lumière les enseignements évidents et ignorés de notre histoire," déclare Abramian. "En tant que descendante de survivants du génocide arménien, j'ai entendu trop souvent les slogans "Plus jamais ça !" proférés par les dirigeants du monde, pour assister finalement à des ordres de guerres nouvelles mises en œuvre. Artists at War fait entendre les voix méconnues d'artistes vivant dans des zones de guerre - et en guerre, armés de leur art. Il met à nu les existences abîmées de millions de citoyens ordinaires qui n'ont jamais contribué à déclarer des guerres, mais qui en sont devenus par inadvertance les victimes en première ligne."

Artists at War est un site multimédia fait d'entretiens et de tribunes d'artistes vivant dans des zones de guerre, ou réfugiés de guerre en provenance de zones de conflit, exilés dans des pays d'adoption, menant des guerres artistiques globales pour faire entendre les peurs, les atrocités et les épreuves liées à l'oppression, à l'épuration ethnique et à la tyrannie. Le site est l'œuvre de Jackie Abramian, auteur de plusieurs ouvrages, dont des entretiens avec des artistes arméniens contemporains et des artistes en exil, vivant aux Etats-Unis. Pour plus d'informations, consulter : http://www.artistsatwar.net/home.html


_____________
Traduction : © Georges Festa - 03.2016